L’HUMOUR, UNE THÉRAPIE

En cette période de stress, avec le confinement dû au COVID -19, l’humour est une thérapie aux multiples facettes. Quels sont les effets bénéfiques de l’humour sur l’être humain ?

I) L’humour est un anti-dépresseur

Toutes les catastrophes ou presque , entraînent de déferlement de plus ou moins bonnes histoires: éruptions volcaniques , cruautés des guerres , pandémies, etc … Un bon mot d’humour et les tensions disparaissent.
Une plaisanterie qui fait mouche est une véritable création. On transgresse ainsi les lois de la logique , des couches sociales et raciales , de la triste vérité , on a vaincu la censure quand nous réussissons à plaisanter d’une situation angoissante ou déprimante.
Suite au confinement imposé par le Covid -19 , on assiste à un véritable déferlement d’histoires drôles transmises par les emails sur internet.Vous en avez certainement fait l’expérience!

II) L’humour nous rassemble

Parler de souffrance avec une pointe d’humour nous touche , pour la bonne raison que nous sommes humains.
Notre rire, est l’effet empathique de l’humour et nous permet de dire : «  au-delà de nos différences, et de nous souffrances individuelles , nous sommes tous semblables ». C’est aussi un moyen de communiquer, de désamorcer les conflits.
La réalité reste la même, mais pour un petit moment nous sommes plus tolérants, plus aimants, moins égoïstes.
Par ailleurs, l’humour ayant pour but d’amuser les autres , un éclat de rire (et même un fou-rire) , crée chez celui qui a déclenché l’hilarité un sentiment de bien-être, et gonfle son « égo » de fierté. Il se sent intelligent, et plus encore, il a fait du bien, et a mis les rieurs de son coté !
Le marketing et pas mal d’hommes politiques l’ont compris , qui commencent souvent leurs discours par une boutade qui déride et détend l’atmosphère, et rend les auditeurs plus réceptifs.

III) Comment manier l’humour

Nous sommes inégaux devant l’humour .Pour ceux qui en sont dépourvus, il suffit parfois d’une situation cocasse (au bureau, à la maison, lors d’une réunion de famille un peu houleuse, un décès , etc) pour déclencher le fou-rire chez les gens trop austères.
Ex : Pour la réunion de famille houleuse, lancer le concours de la mère la plus mesquine et du père le plus pervers !
J’ai connu la parole inattendue d’un père à sa fille, jeune professeur qui tremblait l’idée de sa première inspection : « tu imagines que l’Inspecteur, assis, te regardant, a oublié de fermer sa braguette ». Le résultat a été fulgurant !! L’inspection selon ce père s’est passée sans anicroche.De plus la jeune fille ayant gardé le sourire (et pour cause), pendant toute l’inspection durant son cours, a été félicitée pour son attitude bienveillante !

IV) Effets physiques de l’humour

« Un fou-rire vaut un bon beef steack », c’est un dicton connu.
En fait le fou-rire permet une meilleure oxygénation du sang ayant un effet bénéfique sur l’ensemble de l’organisme , diminue le stress, renforce le système immunitaire , et même allonge la durée de vie.
De plus, l’humour aiguise l’intelligence en modifiant le fonctionnement cérébral. L’hémisphère gauche du cerveau (analytique, raison, logique) est plus actif par la sécrétion de neuro-transmetteurs, tels que l’endorphine (joie), la sérotonine (sérénité), l’ocytocine (bien-être), et la dopamine (énergie, tonus), entre autres …
De plus, après  « un bon fou-rire, la plasticité du cerveau augmente et de nouvelles connexions peuvent se créer » (Olivier Lockert), engendrant des solutions et une adaptabilité nouvelle, quelles que soient les situations.

V) Humour et philosophie

Nous rendant plus souples psychiquement , l’humour facilite la communication.
Les sages orientaux très souvent transmettent leur savoir en racontant des histoires drôles. Cela permet d’aller contre l’ordre établi et de saisir certains concepts philosophiques : croire que toute chose à un sens et que nos destinées sont écrites d’avance.
L’homme réalise alors qu’il peut agir et donner un nouveau sens à sa vie.

VI) Derniers petits conseils

Allez sur internet où vous trouverez toujours des blagues, des situations cocasses , des B.D, des films drôles, même si vous êtes dans un isolement extrême.
Finalement nos humoristes sont des thérapeutes qui s’ignorent.