l'hypnose aide le système immunitaire face aux allergies

L’hypnose face aux allergies

Après un minimum de 4 mois d’hiver, le printemps tant attendu est de retour. Pourtant nous sommes de plus en plus nombreux à appréhender aussi cette période synonyme d’éternuements, yeux gonflés, toux sèches, peau qui démange, rougeurs etc. Le tout sur de longues semaines fatigantes. Le Printemps est là, avec un bon nombre d’allergies saisonnières et notre système immunitaire est en souffrance. En quelques séances l’hypnose vous aidera face à tout type d’allergies et soignera vos barrières naturelles.

 

1. Que sont les allergies ?

L’allergie est une réponse immunologique de l’organisme face à une agression : les allergènes. Cette réponse est inadaptée et exagérée, disproportionnée, contre une substance étrangère neutre et inoffensive que le cerveau considère à tort, comme une ennemie.

L’allergie nécessite plusieurs étapes pour se manifester. La première étape est une sensibilisation à la rencontre de l’allergène, silencieuse, et qui passe souvent inaperçue. Ce n’est qu’à partir du second contact que la réaction violente se produit en libérant une substance, l’histamine responsable des symptômes.

L’allergie n’est pas héréditaire, mais un terrain familial la favorise (parents déjà allergiques).

 

2. Les différentes allergies, leurs causes et leurs symptômes

2.1 Allergies respiratoires :

Elles se traduisent par une rhinite avec nez bouché, démangeaisons, éternuements, perte d’odorat.

Elles peuvent entraîner des troubles du sommeil, de l’humeur, des problèmes de concentration, des perturbations de la vie professionnelle, familiale, sociale. Elles se manifestent aussi par de l’asthme avec crise d’étouffement, respiration sifflante, essoufflement à l’effort.

Un français sur quatre est concerné par les allergies respiratoires dont l’asthme, et le chiffre augmente d’année en année.

La conjonctivite allergique est aussi une forme d’allergie respiratoire, due aux pollens, aux gouttes ophtalmiques, aux poussières, etc.

Les causes de ce type d’allergie sont les pollens (qui se chargent de plus en plus de la pollution atmosphérique en zone urbaine ou industrielle), les acariens, les poils ou plumes d’animaux, les moisissures, les fleurs colorées, les plantes à bulbe, les parfums.

2.2 Allergies alimentaires :

Ne pas confondre allergie alimentaire et intolérance alimentaire : dans une allergie alimentaire la personne est sensible dès l’exposition à une substance particulière, peu importe la quantité.

Dans le cas d’intolérance, les symptômes ne se déclarent qu’au delà du seuil de tolérance, variable selon les individus, et le niveau de stress de la personne.

Les symptômes des allergies alimentaires sont :

  • Cutanés : urticaire, œdèmes, eczéma
  • Respiratoires : asthme
  • Digestifs : diarrhée, douleurs abdominales
  • Systémiques : pouvant aller jusqu’au choc « anaphylactique » (augmentation de la sensibilité de l’organisme à une substance déterminée, par pénétration même minime de cette substance). Exemple : l’absorption de produits industriels contenant des traces d’arachide.

Les aliments ou additifs (conservateurs, fixateurs), sont de plus en plus fréquents, de plus en plus nombreux et responsables d’allergies alimentaires.

Les plus courants aliments responsables sont :

  • Arachide et produits à base d’arachide
  • Céréales avec gluten (blé, seigle, orge, avoine, épeautre)
  • Lait et produits à base de lait
  • Fruits à coque ( noix, cacahuètes, amandes, noisettes, noix de cajou, noix de pécan, noix de macadamia, pistaches, etc)
  • Mollusques
  • Œufs et produits à base d’œufs
  • Soja et produits à base de soja
  • Poissons et produits à base de poissons
  • Crustacés et produits à base de crustacés
  • Céleri et produits à base de céleri
  • Moutarde et produits à base de moutarde
  • Graines de sésame
  • Lupin

2.3 Les allergies médicamenteuses :

Presque tous les médicaments peuvent causer des allergies (respiratoires, digestives, cutanées) avec parfois atteinte des poumons, du foie, des reins, des cellules sanguines.

Les causes fréquentes sont :

  • Les antibiotiques
  • Les sulfamides
  • Les anti-inflammatoires
  • Les produits utilisés en radiologie ou anesthésie
  • Le latex (gants des chirurgiens, sondes)

2.4 Les allergies cutanées :

Les symptômes sont rougeurs, urticaire, eczéma, démangeaisons, peau sèche, croûtes.

Il arrive que les extrémités (pieds, mains) soient atteintes et on peut observer un symptôme de gonflement appelée œdème de Quincke : c’est un gonflement rapide de la peau, des muqueuses et des tissus sous-muqueux. Cela est très grave lorsque le œdème atteint la gorge, il peut entraîner la mort par étouffement.

Les causes sont multiples :

  • Médicaments
  • Aliments
  • Contact avec substance animale ou végétale
  • Contact avec certains métaux (bijoux fantaisie)
  • Cosmétiques
  • Résines, colles
  • Tatouages (pigments)

2.5 Les allergies aux venins :

Elles peuvent être causées par les venins de guêpes, abeilles, frelons, avec de grosses réactions locales. Elles sont à prendre très au sérieux et nécessitent en urgence un traitement de désensibilisation.

 

3. Cas graves

Le choc anaphylactique est due à une réaction allergique immédiate très violente provoquée par une libération importante d’histamine et peuvent entraîner :

  • œdèmes
  • étouffement
  • asthme
  • diarrhées
  • baisse de tension artérielle
  • urticaire géant
  • œdème de Quincke
  • vertiges
  • syncope
  • nausées

Ces réactions peuvent causer la mort, une prise en charge thérapeutique rapide est impérative (SAMU, Urgences, Pompiers).

 

4. Facteurs extérieurs intervenants

On a constaté que le tabagisme, ainsi que les nouvelles pollutions interviennent dans les risques d’allergies. Le stress est également, un nouveau facteur pris en compte et non négligeable !

Les milieux trop aseptisés, mettent la défense immunitaire en défaut.

L’accélération du rythme de vie, la climatisation, le chauffage central, la moquette et produits dérivés,les aliments traités, pré-emballés, mangés devant la télé, le manque d’exposition à la lumière du soleil, le manque d’exercices, de repos et de relaxation, peuvent initier stress et allergie.

On constate une augmentation des allergies alors que l’on veut de plus en plus contrôler l’environnement ! Manger des tomates en décembre, vivre dans une atmosphère climatisée, éradiquer toutes les maladies par de plus en plus de vaccins avec des adjuvants nocifs comme l’aluminium.

 

5. Allergies et Hypnose

Système immunitaire
Système immunitaire : une armée de défense. https://www.flickr.com/photos/stahlmandesign/3616146740

Rappelons que l’allergie est un dérèglement du système immunitaire. Or, le système immunitaire est étroitement dépendant du psychisme.

L’hypnose agit sur le psychisme inconscient, qui agit sur le système immunitaire, et ce dernier agit sur l’allergie.

Toute allergie n’est qu’une circonstance extérieure, réveillant une souffrance intérieure d’ordre émotionnelle.

  1. La première phase de l’identification de l’allergène est silencieuse.Lors d’un événement émotionnel douloureux et déstabilisant, le psychisme, associe cet instant et enregistre la présence d’un élément anodin existant, l’allergène.Cet enregistrement concerne l’audition, l’odorat, le goût, la vue, le toucher et la pensée qui matérialise la notion de danger.Par exemple : le psychisme enregistre la présence d’un bouquet de roses dans un vase, pendant une séparation douloureuse.
  2. La deuxième phase est explosive lorsque l’élément témoin anodin se présente à nouveau, réveillant l’inconscient, la souffrance passée qui pousse l’organisme à se battre contre « l’ennemi », en sécrétant des histamines déclencheurs de l’allergie.Par exemple : réaction immédiate à la vue de ces même roses quels que soient le lieux et le contexte.La première chose à faire est, bien sûr, d’éloigner et d’éviter l’élément responsable (les roses dans l’exemple précédent).

5.1 l’hypnose aide le système immunitaire face aux allergies :

L’hypnose en plus des autres traitement sera votre guide pour aller à la recherche du drame personnel qui a entraîné un grand changement dans la vie du patient, un drame souvent refoulé, puis progressivement effacé de la conscience avec l’hypnothérapie.

On a pu relier ainsi :

  • l’allergie alimentaire = souvenirs d’un repas
  • l’allergie au gluten = pensionnat, réunions familiales, ou séparations de famille
  • l’allergie à la poussière et aux acariens = enfermement ,isolement, chambre, grange, lieux poussiéreux etc
  • l’allergie aux pollens et graminées = amour, sexualité, relation charnelle
  • l’allergie à l’eau = noyade, piscine, mer et mère
  • l’allergie au soleil = extérieur en plein soleil, relations avec le père

Le traitement par l’hypnose prend entre 3 et 5 séances en moyenne pour les allergies, si le patient est réceptif à ce mode de thérapie.

L’hypnothérapie soignera la défense immunitaire et les troubles émotionnels qui sont la cause de l’allergie.

Je suggère fortement que que le traitement hypnothérapeutique soit complété par un traitement de désensibilisation chez un médecin allergologue (durée d’environ 1 an), particulièrement dans les cas d’allergies aux animaux, aux venins, aux médicaments, et pour la prévention des risques de choc anaphylactiques.

 

6. Liens utiles

Pour tout renseignement sur une séance d’hypnose pour vous aider contre vos allergies : contactez-moi.

Association Française pour la Prévention des Allergies : AFPRAL.

Cercle d’Investigations Cliniques et Biologiques en Allergologie Alimentaire : CICBAA.

Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire ? Un article sur afpssu.com.

Sanslactose.com est site non commercial qui informe sur l’intolérance au lactose.

Le site officiel de l’Association Française Des Intolérants Au Gluten : AFDIAG.

Allergies alimentaires : désensibilisation possible. Par la rédaction d’Allodocteurs.fr, mis à jour le 18/05/2015.

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique : RNSA.

Les méthodes de désensibilisation : www.journaldesfemmes.com.

Allergie urgence : Faire face à une réaction grave, un article sur Doctissimo.fr.