retrouver votre équilibre et bien-être avec l'auto-hypnose

Pratiquer l’auto-hypnose

Pratiquer l’auto-hypnose est un vrai dépaysement, un beau chemin intérieur à parcourir et un processus à répéter régulièrement tout comme un sport.
Cet état particulier vous aidera à travailler sur vous, à réguler certains troubles, à gérer votre état, votre douleur, vos émotions, votre stress, etc.

Vous pourrez vous adresser à votre Inconscient, qui est comme un petit automate de 6 ans maximum et qui aime les répétitions.
Comme chaque discipline physique, artistique ou intellectuelle, il faut se donner les moyens avec assiduité et un peu d’entraînement pour bien « formater » le fantastique disque dur qu’est notre cerveau. Dans un sens le cerveau est aussi un organe à muscler !

VOYONS COMMENT SE PRÉPARER L’AUTO-HYPNOSE.

 

1 – LE POSITIONNEMENT

S’installer dans un lieu au calme ou l’on ne sera pas dérangé, soit sur un fauteuil ou sur un canapé. La position couche risquant d’entraîner chez les non aguerris l’endormissement ;
Dos bien droit, pieds posés à plat ;
Les mains posées sur les cuisses ou les genoux ;
La musique peut aider à la condition qu’elle soit douce et exempte de paroles.

2 – SE CONCENTRER ET APPRENDRE À FAIRE LE VIDE DANS SON ESPRIT

Il faut pour se concentrer et faire le vide nécessaire dans son esprit, avoir une respiration souple et fluide pour chasser les pensées qui vont et viennent comme des nuages dans un ciel.

LA RESPIRATION :

Auto-Hypnose_Preparation-RespirerBien s’installer dans un fauteuil, les yeux clos et être dans le ressenti de chacune des zones de son corps. Ressentir ses pieds, ses mains, les textures sur lesquelles ils reposent. Tenter de discerner quelle partie est plus chaude, quelle partie est plus froide, la plus lourde, la plus légère, la plus relaxée ou tendue, etc.
Détendre chaque partie du corps en commençant soit par le haut du corps, soit par les pieds et remonter ou descendre doucement. On peut s’aider d’une visualisation en respirant, comme un délicat courant d’air coloré qui viendrait envelopper chaque zone et la détendre intérieurement comme extérieurement.
Il ne faut pas oublier pour les zones du visage de détailler le front, les paupières, les joues, la langue, les mâchoires, la nuque, la bouche légèrement entre-ouverte.
Respirer calmement en prenant bien conscience du va et vient de l’air qui circule. Souffler légèrement et très doucement, mais surtout plus longuement au moment du souffle qu’à l’inspiration.
Pour arriver à souffler plus longtemps à l’expiration, un moyen facile est de positionner sa bouche comme si on allait siffler. Ainsi on peut réguler le taux d’air sortant.

  • Se concentrer uniquement sur l’air qui entre et sort ;
  • Si des pensées reviennent et que vous en prenez conscience, recentrez vous sur l’air qui entre et sort. C’est là clef du début de l’apprentissage de l’auto-hypnose !
    Tant que cet aspect n’est pas intégrer, mieux vaut ne pas passer au stade suivant ;
  • Pratiquer cela quelques minutes de 10 à 15 minutes, quitte à vous chronométrer au début de cette pratique.

VIDER SON ESPRIT :

Auto-Hypnose_Preparation-Faire-une-listeAvant ou après le stade de la respiration posez vous les bonnes questions et notez les sur une feuille.
Pourquoi faire cela ?
Au moment opportun vous pourrez demander de l’aide à votre inconscient ou de lui poser ces questions. Aussi, il vous faut être très clair, car l’Inconscient ne saura pas quoi faire ou ne fera rien si vous êtes ambiguë, contradictoire ou flou.
Rappelez vous que chez toute personne, l’Inconscient a l’âge d’un très jeune enfant, de plus c’est un petit automate !

En résumé sur cette liste, vous devez :

  1. Écrire de façon simple
  2. Tout noter en marquant « je » et sans aucune négation. L’inconscient ne comprend pas le « ne…pas ». Si vous dites « je ne veux plus fumer » il comprendra « je veux fumer » !
  3. Noter en quoi il est important pour vous de faire ceci ou d’arrêter cela ?
  4. Noter de quelle façon vous saurez que vous avez atteint votre objectif ?
  5. Noter ce qui vous empêche à l’heure actuelle d’y parvenir ?
  6. Noter ce qui vous aiderait à atteindre cette objectif ? Pour chaque obstacle, trouvez un élément faisant le contrepoids.

Une fois que les choses sont cernées et limpides, apprenez votre liste par cœur.

Exemple pour stopper le tabac :

  1. Je veux arrêter de fumer ;
  2. Je dois arrêter pour retrouver la santé ;
  3. J’aime fumer une cigarette ;
  4. Je vais retrouver mon souffle et reprendre le sport.

 

3 – INDUCTION HYPNOTIQUE

Rappelons que l’on ne dort pas durant l’hypnose. On est en État Modifié de Conscience (EMC), c’est un stade entre la veille et le sommeil, par exemple : quand on conduit, quand on rêvasse en regardant un film ou quand regarde la neige tomber de l’autre coté de la fenêtre). L’état de transe hypnotique est naturel, il est vécu en moyenne toute les 90 minutes à l’état naturel.

LES ÉTAPES DE L’AUTO-HYPNOSE

  1. Respiration calme avec le souffle plus long que votre inspiration, durant environ 5 minutes ;
  2. Collez votre langue au palais ou touchez votre palais avec la langue ;
  3. Auto-Hypnose_StairsÀ chaque souffle, sentez vous voyager de plus en plus profondément à l’intérieur de vous. Vous pouvez aussi imaginer un escalier qui descend ou un ascenseur montant ou descendant avec les chiffres qui défilent, et par exemple qu’au chiffre 15 vous serez arrivés ;
  1. Répétez dans votre tête qu’à chaque souffle vous êtes de plus en plus détendus, calme, dans un état agréable et que la transe hypnotique s’approfondit ;
  2. Reprenez une respiration calme et normale et fermez vos yeux ;
  3. Gardez le dos bien droit ;
  4. Laissez le souffle sortir comme par une moustiquaire qui vous protège ;
  5. Les yeux fermes tentez de fixer intérieurement le bout de votre nez ;
  6. A la phase du démarrage, vous percevrez à travers vos paupières la couleur ou la teinte de la lampe ou de la lumière du jour, puis vous pouvez avoir quelques petites étincelles qui passent devant vos yeux fermes, et viendra rapidement le moment où tout deviendra plus sombre ;
  7. Quand vous noterez que cela devient plus sombre, vous entrez alors en phase hypnotique. C’est dû à une catalepsie oculaire et c’est tout à fait normal ;
  8. Le coté sombre peut aussi, pour certains, devenir un bel endroit lumineux, velouté, voir agréable ;
  9. Ça y est ! Vous êtes en transe.
  10. Cherchez ensuite votre lieu de sérénité (avec un lieu, un espace ou une maison arrangée et meublée, décorée à votre goût) ;
  11. Rendez-vous dans la pièce servant de bibliothèque ou de bureau (cet endroit doit avoir soit beaucoup de livres soit un ordinateur si vous en utilisez déjà un dans votre vie courante) ;
  12. Auto-Hypnose_Votre-BureauDans cette bibliothèque ou ce bureau cherchez parmi les nombreux ouvrages, celui ayant votre nom et prénom inscrit dessus. Ouvrez le, et vous constaterez que dans celui-ci il y a encore beaucoup de pages blanches à remplir ;
  13. Vous écrirez dans celui-ci l’objectif que vous aurez appris par cœur avant le début de votre séance d’auto-hypnose ;
  14. Sinon rendez-vous devant votre ordinateur. Allumez le (si ce n’est pas déjà fait) et cherchez le dossier avec votre nom et prénom. Choisissez un sous dossier ou créez le avec le nom de l’objectif ou du thème, par exemple : le sommeil, ou reprendre le sport, ou encore parler en publique.
  15. Comme pour le livre écrivez votre objectif appris par cœur puis sauvegardez tout et éteignez votre ordinateur.
    NB : Le livre ou l’ordinateur en ce lieu sont à vous et rien qu’a vous, et sont fantastiques en puissance !
    Ces deux éléments (lieu + livre ou lieu + ordinateur) font un pont facile de communication avec votre Inconscient !
  16. Pensez avec chaleur et remerciements que votre Inconscient va prendre bonne note de tout pour vous satisfaire et mettre en place mille et une solutions, et opportunités positives dont vous prendrez connaissance après quelques heures, jours ou semaines.
    Remerciez vraiment votre Inconscient, car il est un ami qui veut votre bien-être et votre survie. Dites lui votre attente et votre curiosité de découvrir les effets de son aide efficace, simple, précieuse et positive.
    Rappel : vous devez avoir conscience que tout changement dans votre vie va forcément modifier vos habitudes et vos comportements. Il serait incompatible de garder votre ancien mode de vie et les nouveaux changements à venir.
  17. Reprenez le chemin du retour en remontant les marches d’escaliers ou les étages dans l’ascenceur. Remontez un à un les étages en pensant qu’à chacun vous sortez tranquillement et agréablement de transe hypnotique. Pensez également que vous êtes serein et plein d’énergie positive.
  18. Enfin reprenez conscience de votre corps dans le fauteuil. Bougez un peu les pieds, les mains, le dos, étirez vous et inspirez pleinement une ou deux fois. Rouvrez les yeux afin de revenir totalement dans le présent « ici et maintenant ».

Vous pouvez retourner autant de fois que vous le désirez dans votre bibliothèque ou votre bureau. Vous pourrez inscrire de nouveaux objectifs dans votre livre ou votre dossier portant votre nom, mais prenez tout de même le temps d’attendre les premiers résultats avant de passer à un nouvel objectif.

Article écrit en août 2015, par Marina Mattera, Hypnothérapeute dans l’Ain. Tous droits réservés.